Logo

See Your Message Here

If you are interested in seeing your organization's message on ClimateWire, please contact us at:

1.416.972.7401
mleung@ecostrategy.ca
Ontario, Canada

Want More Depth?

If you're looking for more info on this story, we'd be happy to set you up with someone to speak to about why this story is relevant to your audience.

Interview Opportunity

Looking to add more depth? We can schedule an interview for you with the people mentioned here. Call:
416.972.7404
Or email: mleung@ecostrategy.ca

For More Information

If you'd like any more details about this news, or would like to get the inside scoop on upcoming, similar news, send us an email: distribution@ClimateWire.ca

Advertisements

Le commissaire à l’environnement dit qu'il faut redoubler d’efforts en économie d’énergie

Wednesday, December 7th 2011 10:24:52am

Communiqué de presse\


Toronto, le 7 décembre 2011 - Le commissaire à l’environnement de l’Ontario dit que les réalisations du gouvernement en matière d’économie d’énergie sont considérables, mais incomplètes. Au moment où M. Gord Miller publie son deuxième volume du Rapport annuel sur les progrès liés à l’économie d’énergie, 2010, Gérer un système énergétique complexe - Résultats, il dit que « le gouvernement a atteint les deux tiers d’une cible d’économie d’électricité qu’il avait fixée. Il s’agit d’un résultat acceptable étant donné que les cibles de l’Ontario figurent parmi les cibles les plus ambitieuses en Amérique du Nord ».

Ce qui inquiète davantage M. Miller est qu’on ait perdu de vue la valeur de l’économie d’énergie dans les débats publics sur l’énergie, et particulièrement lorsqu’il s’agissait de débats sur les prix de l’électricité ou sur la construction d’une nouvelle centrale d’énergie. « Le gouvernement devrait mettre l’accent sur les efforts d’économie d’énergie, car ils permettent de faire économiser de l’argent aux clients, de diminuer les dommages environnementaux et d’éviter de construire de nouvelles centrales d’énergie souvent impopulaires », précise M. Miller. Les deux dernières années l’ont prouvé, les collectivités désireuses d’accueillir une centrale d’énergie quelconque se font rares.

Le CEO dit que le Rapport annuel sur les progrès liés à l’économie d’énergie présente des résultats mixtes pour le gouvernement en matière d’économie d’énergie.

• Les efforts d’économie d’électricité en Ontario ont réduit la demande de pointe de 1 750 mégawatts (MW) en 2010 grâce aux nouveaux programmes et projets lancés en 2005. Cette réduction permet d’éviter de construire trois nouvelles centrales de pointes au gaz naturel. Grâce à un investissement d'environ 1,7 milliard de dollars dans les programmes d’économie d’énergie, l’Ontario a fait économiser aux utilisateurs d’électricité 3,8 milliards en coûts d’approvisionnement. Toutefois, ce résultat ne représente que 65 % de la cible de réduction de la demande de pointe de 2 700 MW du gouvernement.

• Les économies d’énergie issues des programmes d’économie des distributeurs provinciaux de gaz naturel ont produit de bons résultats par comparaison aux cibles que la Commission de l’énergie de l’Ontario avait approuvées. Ces programmes étaient très rentables, ils ont généré plus de 400 millions de profits nets et ils ont réduit la consommation de gaz naturel de 185 millions de mètres cubes par rapport à 2010.

• Il n’existe aucun résultat sur les répercussions de l’économie d’énergie attribuable à la tarification horaire. Le gouvernement ne fait que commencer à déterminer de quelle façon les personnes ont modifié leur consommation après avoir adopté la tarification horaire. Les prix, fixés tous les six mois par la Commission de l'énergie de l'Ontario, ne sont pas fondés sur les vraies données qui déterminent de quelle façon le prix a une incidence sur la consommation des clients. Les tarifs horaires devraient tenir compte de ces renseignements concrets pour optimiser la quantité d’économie d’énergie.

• Les distributeurs d’électricité risquent de ne pas atteindre leurs cibles d’économie de 2014. Non seulement l’Office de l’électricité de l’Ontario a-t-il tardé à offrir des programmes provinciaux, mais la Commission de l’énergie de l’Ontario n’a pas appuyé les programmes personnalisés que les distributeurs devaient offrir.

Le commissaire à l’environnement dit « Je veux faire comprendre au nouveau ministre de l’Énergie que, à la lumière des actions de la Commission de l’énergie de l’Ontario et des retards dans les programmes, il faut agir maintenant pour que les distributeurs d’électricité atteignent leurs cibles de 2014 qui sont devenues des conditions d’obtention du permis. La solution, dit M. Miller, est de leur donner plus de temps. »  

Si vous souhaitez lire le rapport intégral, cliquez sur le lien suivant : http://www.eco.on.ca/uploads/ReportsEnergyConservation/2011v2/Managing%20a%20Complex%20Energy%20System_remarks_FR.pdf

Télécharger le discours prononcé devant l'Assemblée legislative:
http://www.eco.on.ca/uploads/ReportsEnergyConservation/2011v2/Managing%20a%20Complex%20Energy%20System_remarks_FR.pdf

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur le rapport, veuillez consulter la fiche d’information à l’adresse suivante.                       
-30-


Also available in English.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Maria Leung
Coordonnatrice, Communications et Relations externes
Commissaire à l'environnement de l'Ontario
416-325-3371 / 416-819-1673
1-800-701-6454
Maria.leung@eco.on.ca

Services en français : Jean-Marc Filion (porte-parole pour le commissaire) sera disponible pour des entrevues par téléphone des 11h 705-476-9665.

Le commissaire à l'environnement de l'Ontario agit comme agent de garde environnemental et indépendant pour la province. Il est nommé par l'Assemblée législative de l'Ontario, il veille au respect de la Charte des droits environnementaux de 1993 et il fait rapport sur le sujet. Il favorise d'une part la réussite du gouvernement pour réduire les émissions de GES et d'autre part l'atteinte d'une économie d'énergie accrue en Ontario.